nettoyage tapis billard
Comment nettoyer, protéger et entretenir un tapis de billard ?
17 mars 2021
Show all

Queue ou canne de billard ? Bille ou boule ? Découvrez le vocabulaire et les types de billard

Le billard est un loisir pour certains, un sport pour d’autres mais tout le monde s’accorde sur la convivialité de ce jeu qui offre de beaux moments à tous.
Lorsque l’on débute au billard on utilise souvent les mauvais termes pour désigner le matériel avec lequel on joue.
Ci-dessous nous vous expliquerons les 3 erreurs de vocabulaire les plus courantes, les différents types de billard ainsi que tous les termes techniques à connaitre.

Les 3 erreurs de vocabulaire les plus courantes au billard

Canne de billard ou queue de billard ?

Contrairement à ce que l’on peut souvent entendre le terme exact est bien une queue de billard et non une canne de billard. La queue de billard est généralement fabriquée en bois (érable, frène…). Mais il existe également des matériaux composites tel que le carbone qui sont de plus en plus utilisés par les professionnels.
Le poids varie généralement entre 450 et 580g selon le type de billard, le jeu pratiqué et les préférences personnelles du joueur.
Une queue de billard se compose de différents éléments :

- Le fut : c’est la moitié basse lorsque la queue se divise en 2 parties
- La flèche : c’est la moitié haute
- Le procédé : c’est l’embout, généralement en cuir, que l’on retrouve à l’extrémité de la queue de billard. C’est un élément essentiel car c’est lui qui est contact avec la bille au moment de jouer
- La virole : c’est la partie blanche entre le procédé et la flèche, elle joue un rôle de liaison, d’amortisseur. Les viroles sont constituées en matière synthétique ou en métal.
- Le manchon : il s’agit d’un revêtement que l’on met sur le fut afin de garantir une meilleure adhérence avec la main. Le terme grip est également utilisé
- Le joint (ou tourillon) : il s’agit de l’élément qui fait la liaison entre le fut et la flèche. Le joint peut être en bois ou métallique. Selon les fabricants de queues de billard le joint aura une forme différente

Est-ce une bille ou une boule de billard ?

Il s’agit bien d’un jeu de BILLard et pas de BOUlard donc il s’agit bien de billes de billard avec lesquelles nous jouons !
La taille et le poids des billes varient selon le type de billard :
- 57,2mm et 162g au billard américain
- 61,5mm et 209g au billard français
- 52,4mm et 127g au billard snooker
Le matériel utilisé pour la fabrication des billes de billard est la résine phénolique qui permet une grande élasticité et résistance dans le temps. Dans le passé l’ivoire était un matériel courant pour la fabrication des billes de billard avant que son utilisation soit interdite.
La couleur des billes varie selon le type de billard.

Est-ce un trou ou une poche de billard ?

Le terme officiel pour désigner l’endroit où les billes tombent est une poche de billard même si le terme de trou est souvent utilisé.
Les billards anglais, américains et snooker sont équipés de 6 poches tandis que le billard français est un billard sans poche.
Certains billards disposent d'un système de retour des billes sur l'avant du billard tandis que sur d'autres billards les billes restent dans les poches et doivent être retirées manuellement.

Les différents types de billard

Le billard américain

Il s’agit du billard le plus connu du grand public : le billard américain se joue avec 15 billes numérotées de 1 à 15 plus la bille blanche. La taille officielle d’un billard américain est de 2,54m x 1,27m. Cependant beaucoup de modèles ont des tailles plus réduites afin de s’adapter à tous les espaces et à tous les niveaux.
Le jeu principal est le jeu de la 8 : un joueur a les billes rayées et l’autre a les billes pleines. Une fois qu’un joueur a fini d’empocher toutes ses billes il doit rentrer la bille noire, directement ou pas, afin de remporter la partie.
Les autres jeux pratiqués au billard américain sont :
- Le jeu de la 9
- Le jeu de la 10
- Le 14/1 continu

Le billard 8 pool ou billard anglais

Ces 2 termes sont utilisés pour décrire ce billard à poche qui se joue avec 7 billes rouges, 7 billes jaunes, 1 bille noire et la bille blanche. Chaque joueur a sa couleur et doit rentrer toutes ses billes. Une fois qu’il a rentré toutes ses billes jaunes (ou rouges) le joueur doit rentrer la bille noire afin de remporter la partie.
C’est le billard que l’on retrouve le plus régulièrement dans les bars et cafés car sa surface de jeu plus réduite facilite son installation. Son nom anglophone tient sa source dans sa création car il a été créé puis d’est popularisé dans les bars anglais. Un autre nom utilisé est celui de billard Blackball.

Le billard Snooker

Le snooker est le billard à poches le plus grand (3m57 x 1,78m) et connait un succès important au royaume uni ou les diffusions en télévision sont très régulières. Il se joue avec :
- Quinze billes rouges ayant chacune une valeur de 1
- Six billes de couleur avec une valeur allant de 2 à sept points (jaune, verte, marron, bleue, rose, noire)
- Une bille blanche

Le joueur doit toujours commencer par empocher une bille rouge. S’il rate il passe son tour. S’il réussit il doit enchainer par une bille de couleur, puis à nouveau une bille rouge, une bille de couleur etc jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de billes rouges. A ce moment-là les billes de couleur doivent être rentrées par ordre de valeur en commençant donc par la bille jaune qui vaut 2 points.

Le billard Français

Contrairement aux autres billards le billard français est constitué d’une surface de jeu sans poches. Il se joue avec 3 billes et le but est de marquer des points en touchant avec sa bille les 2 autres billes.
Les types de jeux pratiqués les plus communs sont :
- La libre : on doit marquer un maximum de points sans contrainte particulière
- La bande : il est obligatoire de toucher une bande avant d’effectuer le contact avec la 3e bille
- Le cadre : des lignes sont dessinés sur le billard et il n’est pas possible d’effectuer 1 ou 2 points de suite sortir une bille de la zone si les 3 billes sont dans la même zone
- Le 3 bandes : il est nécessaire de toucher à minima 3 bandes avant de toucher la dernière bille
- Le billard artistique : mode de jeu spectaculaire où les joueurs doivent réussir des figures imposées

Vocabulaire du billard (A-K)

Ci-dessous un lexique complet du vocabulaire technique du billard avec tous les termes relatifs au billard.
Bande : bords en caoutchouc de la surface du billard. Elles permettent le rebond des billes. La qualité des bandes est essentielle car des bandes de billard usées empêchent de pouvoir jouer dans de bonnes conditions car les billes ne vont pas rebondir de manière suffisante / correcte sur la bande.

Billard carambole : autre nom donné au billard français

Bleu : petit carré de craie qui s’utilise en le frottant au procédé afin de permettre une meilleure adhérence de la bille de contact. Le bleu tient son nom de la couleur traditionnelle utilisée mais il peut être de toutes les couleurs.

Carreau : arrêt total de la bille du joueur au contact de la 2e bille

Chevalet : placement de la main sur le tapis sur laquelle le joueur pose la queue. Il peut être ouvert ou fermé lorsque l’index repasse par-dessus la flèche.

Effet coulé : cet effet s’obtient en tapant la bille de choc (la blanche au billard à poches) au-dessus du centre. Une fois le contact établi avec la 2e bille la bille blanche va marquer un court arrêt puis continuera d’avancer. Cette technique est très utile afin de pouvoir replacer la bille blanche dans une position idéale et rentrer le plus de billes possible.

Effet latéral : en tapant la bille blanche sur le côté la bille va tourner de manière latérale. Cet effet entrainera une modification de la trajectoire de la bille au contact d’une bande.
Cet effet est dit effet contraire lorsque la rotation donnée à la bille est opposée à la trajectoire de la bille sur le bande. Quand l’effet est donné dans le même sens que la trajectoire de la bande c’est du bon effet.

Effet rétro : c’est l’effet le plus utilisé au billard. En tapant la bille blanche en dessous du centre la bille va avoir une rotation arrière. Dès que le contact sera établi avec la 2e bille la bille blanche commencera à reculer. L’importante du recul dépend de plusieurs facteurs :
- La qualité du geste : il doit être souple et non sec ou frappé
- La vitesse du geste
- La qualité de la queue de billard et du procédé
- Le bon état des billes
- Plus le point d’impact est bas plus la bille reculera

Fauchage : geste dévié latéralement après le contact de la bille. Le fauchage est un geste parasite car il fait perdre le coup de queue en précision et fiabilité

Fausse queue: dérapage entre le procédé et la bille de choc. Une fausse queue arrive généralement quand l’on tape trop aux extrémités de la bille ou quand le procédé manque de bleu.

Vocabulaire du billard (L-Z)

Ligne de baulk: ligne droite au snooker qui est tracée de manière parallèle à la bande inférieure à 73,66 centimètres. Cela correspond à 1/5 de la table. Elle permet de délimiter une zone appelée zone de baulck.

Limage : gestuelle de va et vient de préparation du coup de queue. Le limage permet de bien préparer le coup pour lui donner la bonne puissance ou le bon effet.

Massé: coup spécifique qui s’obtient en inclinant la queue de billard verticalement. La bille prend alors un effet puissant car la bille coincée entre la queue et l’ardoise réagit fortement au coup donné.

Mesure : dosage de la juste force nécessaire afin de réaliser le coup dans les bonnes conditions. Si l’on ne joue pas le point en mesure le placement des billes sera surement défavorable.

Mouche: repères blancs que l’on retrouve sur les bandes. Elles découpent symétriquement la table et permettent aux joueurs d’avoir des repères visuels au moment de jouer voire d’utiliser des systèmes de calcul afin d’être beaucoup plus précis sur les coups dits de « bandes-avant »

Piqué: coup semblable au massé mais qui s’effectue avec une inclinaison moins forte, généralement proche des 45 degrés.

Pousse-tout ou poussette : lorsque la bille du joueur et celle touchée sont très proches il se produit généralement un pousse tout ou la queue touche la bille 1 mais aussi la bille 2 dans le prolongement du coup de queue. Une poussette est un coup non autorisée et une faute.

Rateau : accessoire proche d’une queue de billard mais dont l’extrémité se compose d’un trépied permettant de poser la queue lorsque la bille est trop lointaine pour pouvoir jouer le coup normalement

Snook: coup ayant pour conséquence de cacher la bille blanche derrière une autre bille afin d’empêcher l’adversaire de pouvoir toucher directement l’une de ses billes. C’est une action défensive et l’adversaire ainsi snooké aura plus de chances de faire une faute au moment de jouer.

Système: méthode de calcul qui utilise les mouches sur le billard afin de définir un point à viser ou des trajectoires de bille.

Talon: partie inférieure de la queue de billard, il est souvent équipé d’un caoutchouc afin d’amortir le choc avec le sol.

Tapis (ou drap de billard): revêtement textile posé sur la surface de jeu. La qualité du tapis de billard est essentielle afin d’obtenir un billard qui offre un rendement optimal. En cas de trou sur le tapis ou de déchirure du tapis un changement du tapis du billard est nécessaire afin de retrouver de bonnes conditions de jeu.

Avec tout ce vocabulaire sur le billard vous êtes maintenant incollables ! Si vous souhaitez que l’on rajoute de nouvelles définitions ou des précisions laissez-nous un commentaire ci-dessous et n’hésitez pas à partager à l’un de vos amis qui se trompe tout le temps mais pense avoir raison !